Prieres et spiritualite

Accueil
|
Dieu
|
Sainte Vierge
|
Prières diverses
|
Exercices
|
Méditations
|
Messe
|
Catéchisme
Père

+ Invocations

+ Oraisons


Fils

+ Jésus-Enfant

+ St Nom de Jésus

+ Jésus crucifié

+ Sacré Cœur

+ Oraisons


Saint Esprit

+ Oraisons


+ Faire un don

 

PRIÈRES D'INVOCATION À JÉSUS CRUCIFIÉ

.

Jesus crucifieÔ Dieu, qui pour la rédemption du monde, avez bien voulu naître, être circoncis, rejeté par les juifs, livré entre leurs mains par le baiser du traître Judas, chargé de chaînes, conduit à la mort comme un innocent agneau, indignement offert en spectacle aux yeux d'Anne, de Caïphe, de Pilate et d'Hérode, accusé par de faux témoins, flagellé, rassasié d'opprobres, couvert de crachats, couronné d'épines, meurtri par des soufflets, frappé avec un roseau, avoir le visage couvert d'un voile, être dépouillé de vos vêtements, cloué à la croix, élevé en l'air sur cette croix, rangé parmi les voleurs, abreuvé de fiel et de vinaigre, et percé d'une lance : je vous supplie, Seigneur, par ces très saintes souffrances que je repasse dans ma mémoire, tout indigne que j'en suis, par votre sainte Croix et par votre mort, délivrez-moi des peines de l'enfer, et daignez me conduire au lieu où vous avez introduit le larron crucifié avec vous; ô Dieu, qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Cinq « Pater Noster, cinq « Ave Maria », et cinq « Gloria ».

La Croix est mon salut assuré.
La Croix, je l'adorerai toujours.
La Croix du Seigneur est avec moi.
La Croix est mon refuge. (st. Thomas d'Aquin)

Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.

Seigneur, je vous rends grâces de ce que vous êtes mort sur la croix pour mes péchés.

Assistez-nous, Seigneur notre Dieu, et ceux à qui vous inspirez de se réjouir de l'honneur rendu à la sainte Croix, défendez-les aussi par les perpétuels secours qui dérivent d'elle. Par le Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Ô Dieu, qui avez voulu rendre saint, par le précieux Sang de Votre Fils Unique, l'étendard de la vivifiante Croix; accordez-nous, nous vous en supplions, que ceux qui se réjouissent d'honorer cette même sainte Croix, puisse aussi partout se réjouir de votre protection. Par le même Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Seigneur Jésus-Christ, Fils du Dieu vivant, qui, à la sixième heure, êtes monté sur le gibet de la Croix pour la rédemption du monde et qui avez répandu votre Sang précieux pour la rémission de nos péchés, nous vous demandons humblement qu'après notre mort, vous nous accordiez de franchir joyeusement le seuil du paradis. Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Dieu tout-puissant et éternel, qui avez établi votre Fils unique Rédempteur du monde, et qui avez voulu que votre justice fût apaisée par son Sang, faites-nous la grâce, nous vous en prions, de vénérer d'un culte solennel ce prix de notre salut, et d'être ici-bas préservés par sa vertu des maux de la vie présente de manière à jouir éternellement de ses fruits dans les cieux. Par le même Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Ô bon jésus, cachez-moi dans vos Plaies.

Faites, Seigneur Jésus-Christ, que nous qui honorons pieusement vos Plaies sacrées, les ayons fixées dans nos coeurs par une vie sainte et vertueuse.
     Cinq Gloria Patri.


JÉSUS !   ET NOUS ?

     
 

Jésus naissant dans une étable !

     et moi ?  
Jésus enveloppé de pauvres langes !      et moi ?
Jésus grelottant de froid sur la paille !      et moi ?
Jésus persécuté, exilé !      et moi ?
Jésus progressant en âge, en grâce et en sagesse !      et moi ?
Jésus obéissant... !      et moi ?
Jésus laissant Joseph et Marie pour rester au temple !      et moi ?
Jésus travaillant, la sueur au front, dans un pauvre atelier !      et moi ?
Jésus quittant la très sainte Vierge pour courir après les pécheurs !      et moi ?
Jésus sollicitant au Jourdain le baptême de la Pénitence !      et moi ?
Jésus jeûnant quarante jours au désert !      et moi ?
Jésus n'ayant pas où reposer la tête !      et moi ?
Jésus se déclarant contre le monde !      et moi ?
Jésus se dérobant aux ovations de la foule !      et moi ?
Jésus faisant du bien à tous et partout sur son passage !      et moi ?
Jésus doux et humble de Coeur !      et moi ?
Jésus bon et secourable pour les affligés !      et moi ?
Jésus s'apitoyant sur toute souffrance !      et moi ?
Jésus pleurant avec ceux qui pleurent !      et moi ?
Jésus miséricordieux pour les coupables !      et moi ?
Jésus ami des petits et des humbles !      et moi ?
Jésus lavant et baisant les pieds des siens !      et moi ?
Jésus vendu par un des douze !      et moi ?
Jésus passant la nuit en prière !      et moi ?
Jésus couvert d'une sueur de sang !      et moi ?
Jésus abandonné de ses amis !      et moi ?
Jésus traqué comme un malfaiteur !      et moi ?
Jésus prêtant sa joue à un apôtre perfide !      et moi ?
Jésus appelant Judas son ami !      et moi ?
Jésus garrotté !      et moi ?
Jésus souffleté !      et moi ?
Jésus se taisant quand on le calomnie !      et moi ?
Jésus bafoué !      et moi ?
Jésus affublé de la robe des fous !      et moi ?
Jésus patient sous les coups de la flagellation !      et moi ?
Jésus mis au dessous de Barabbas !      et moi ?
Jésus couronné d'épines !      et moi ?
Jésus conspué !      et moi ?
Jésus baisant sa croix !      et moi ?
Jésus tombant sous sa croix !      et moi ?
Jésus cloué à un gibet !      et moi ?
Jésus priant pour ses bourreaux !      et moi ?
Jésus pardonnant au larron !      et moi ?
Jésus altéré du salut des âmes !      et moi ?
Jésus abreuvé de fiel et de vinaigre !      et moi ?
Jésus abandonné par son Père !      et moi ?
Jésus expirant dans l'ignominie !      et moi ?
Jésus aimant les âmes jusqu'à cet excès !...      et moi ?
Et nous ?
     

Me voici, ô bon et très doux Jésus, prosterné en votre présence. Je vous prie et vous conjure avec toute l'ardeur de mon âme de daigner imprimer dans mon coeur de vifs sentiments de foi, d'espérance et de charité, un vrai repentir de mes fautes et une très ferme volonté de m'en corriger; tandis qu'avec un grand amour et une grande douleur je considère et contemple en esprit vos cinq plaies, ayant devant les yeux ces paroles que le prophète David vous appliquait déjà en les mettant dans votre bouche, ô bon Jésus : « Ils ont percé mes mains et mes pieds, ils ont compté tous mes os ».

Je vous salue, ô Croix, mon unique espérance.

Sainte Mère de Dieu, daignez graver dans mon coeur, les plaies de Jésus Crucifié.

Mon divin Sauveur, qu'êtes-vous devenu, lorsque, par amour pour les âmes, vous vous êtes laissé attacher à la colonne ? Ah ! comme s'est accompli à la lettre l'oracle du prophète, que de la tête aux pieds votre corps ne serait qu'une plaie, si bien que nul ne pourrait vous reconnaître ! quelle confusion pour vous, lorsqu'on vous arracha les vêtements ! quels déchirements sous une grêle de coups multipliés sans mesure ! quel torrent de sang s'échappa de vos veines rompues. Mais bien plus que l'injustice du gouverneur romain et la cruauté des soldats, ce sont mes fautes qui vous ont flagellé. Ô funestes plaisirs qui vous ont causé tant de douleurs ! ô dureté de mon coeur, qui a continué de vous offenser, lorsque je savais que vous souffriez à cause de moi !

Mais à partir de ce jour il n'en sera plus ainsi. Uni à vous par des liens éternels, attaché à la colonne avec vous, jusqu'à la fin de ma vie je m'efforcerai de satisfaire à votre justice offensée. Par la colonne à laquelle vous avez été attaché, par les fouets qui ont déchiré votre chair innocente; par le sang que vous avez répandu avec profusion, pitié, Seigneur, pitié pour ce misérable ! délivrez-le aujourd'hui des embûches du tentateur; daignez l'en préserver à tout jamais, et, au terme de cet exil, recevez-le dans le séjour éternel. Ainsi soit-il.

INVOCATION À LA SAINTE FACE

Ô Jésus, qui dans votre cruelle Passion êtes devenu « l'opprobre des hommes et l'homme de douleurs », je vénère votre divin Visage, sur lequel brillaient la beauté et la douceur de la divinité, maintenant devenu pour moi comme le visage d'un « lépreux » ! Mais sous ces traits défigurés, je reconnais votre amour infini, et je me consume du désir de vous aimer et de vous faire aimer de tous les hommes. Les larmes qui coulèrent si abondamment de vos yeux m'apparaissent comme des perles précieuses, que j'aime a recueillir afin d'acheter avec leur valeur infinie les âmes des pauvres pécheurs. Ô Jésus, dont le Visage est la seule beauté qui ravit mon coeur, j'accepte de ne pas voir ici-bas la douceur de votre regard, de ne pas sentir l'inexprimable baiser de votre bouche; mais je vous supplie d'imprimer en moi votre divine ressemblance, de m'embraser de votre amour, afin qu'il me consume rapidement, et que j'arrive bientôt à voir votre glorieux Visage dans le ciel. Ainsi soit-il.


Jesus Enfant Saint Nom de Jésus Accueil
Accueil
Sacré Coeur de Jésus Jesus crucifie


Portugal | Les voyants | Apparitions | 3è Secret | Procès | Opposants
Pie X | Prières | Pro-vie | Info | Forum | Librairie | Livre d'or | Links | Dons | Guide

Site protégé par le Copyright ©