Prieres et spiritualite

Accueil
|
Dieu
|
Sainte Vierge
|
Prières diverses
|
Exercices
|
Méditations
|
Messe
|
Catéchisme
SOMMAIRE

PETIT CATÉCHISME POUR ENFANTS

+ Dieu et la sainte
    Trinité
+ L'Incarnation
+ La Rédemption
+ L'homme
+ L'Eglise
+ Les vertus
    Théologales
+ Le Décalogue
+ Le péché
+ Les sacrements
+ La confession
+ La communion
+ La prière

CATÉCHISME POUR ADULTES

+ Le chrétien
+ Dieu
+ Les perfections
    de Dieu
+ La sainte Trinité
+ La création
+ Les Anges
+ L'homme
+ Chute de l'homme
+ Le péché originel
+ L'Incarnation
+ La vie de Jésus
+ La mort de Jésus
+ La Rédemption
+ Ensevelissement
+ Le Saint Esprit
+ L'Église
+ Les caractères de
    la vraie Église
+ Hors de l'Église
    point de salut
+ L'enseignement
    de l'Église
+ La communion
    des Saints
+ La mort
+ Vie surnaturelle
+ Résurrection et Jugement général
+ Symbole des
    Apôtres
+ Signe de la Croix

La morale et les péchés :

+ Les vertus
    Théologales
    + La Foi
    + L'Espérance
    + La Charité
+ Le Décalogue

Commandements
de Dieu :


+ Le premier
    commandement
+ Culte des Saints
+ Le second
    commandement
+ Le troisième
    commandement
+ Le quatrième
    commandement
+ Le cinquième
    commandement
+ Le sixième
    commandement
+ Le septième
    commandement
+ Le huitième
    commandement
+ Le 9 et 10 ème
    commandement

Commandements
de l'Eglise :


+ Etude préliminaire
+ Trois premiers
    commandements
+ Le quatrième
    commandement
+ Le 5 et 6 ème
    commandement
+ Le Péché
+ Péchés capitaux
    + L'orgueil
    + L'avarice
    + La luxure
    + L'envie
    + La gourmandise
    + La colère
    + La paresse

La Grâce,
les Sacrements,
la prière


+ La Grâce
+ Les Sacrements
+ Le Baptême
+ Les promesses
    du Baptême
+ La Confirmation
+ Cérémonie de
    Confirmation
+ L'Eucharistie
+ La communion
+ La Messe
+ La Pénitence
+ Examen de
    Conscience
+ La Contrition
+ Le bon Propos
+ La Confession
+ L'Absolution
+ La Satisfaction
+ Les Indulgences
+ Extrême Onction
+ L'Ordre
+ Le Mariage
+ La prière
+ L'oraison
    dominicale

+ La Salutation
    Angélique

+ L'exercice du
    chrétien



+ Faire un don

ENSEIGNEMENT

CATÉCHISME POUR LES ADULTES

.

DOUZIÈME LEÇON


DE LA PRIÈRE

Ste Terese de l'Enfant JesusDEMANDE : Qu’est-ce que la prière ?
RÉPONSE : La prière est une élévation de notre âme vers Dieu, pour l'adorer, le remercier, lui exposer nos besoins et demander sa grâce.

C'est prier Dieu que de l'adorer, c'est également prier Dieu que de le remercier de ses bienfaits ; mais on donne surtout le nom de prière à l'acte religieux par lequel on expose à Dieu ses besoins et on lui demande le secours de ses grâces.

D : La prière est-elle nécessaire ?
R : Oui, la prière est un de nos devoirs les plus essentiels.

Il est nécessaire de prier : 1°) parce que Jésus-Christ nous a fait un précepte formel et positif de la prière : dans plusieurs endroits de l'Évangile il nous dit qu'il faut prier sans cesse et ne jamais se lasser de prier ;
2°) parce que nous sommes faibles et environnés d'ennemis forts et puissants, qui sont nos propres passions ; nous avons besoin, pour en triompher, du secours de la grâce, et, pour l'obtenir, il faut prier : « Demandez, » a dit encore le Sauveur du monde, « et vous recevrez. »

D : Que devons-nous demander à Dieu dans nos prières ?
R : Nous devons demander ce qui peut contribuer à sa gloire, à notre salut et au salut du prochain.

La gloire de Dieu, notre salut éternel et celui du prochain, la grâce de vivre et de mourir dans la sainteté et dans la justice : telle doit être la fin principale de nos prières ; voilà ce que nous devons désirer et demander avant tout. Il ne nous est cependant pas défendu de demander à Dieu les biens temporels, comme la santé, la vie, le gain d'un procès... pourvu que nous les lui demandions pour une bonne fin, en vue de notre salut, et avec une soumission parfaite à sa volonté.

D : Comment faut-il prier ?
R : Il faut prier avec attention, confiance, pureté d'intention et persévérance.

Prier avec attention, c'est penser à ce qu'on dit, et se souvenir que c'est à Dieu qu'on parle dans la prière ; prier avec confiance, c'est prier avec une ferme assurance que Dieu nous écoutera favorablement, parce qu'il est la bonté infinie ; prier avec pureté d'intention, c'est avoir pour fin principale de nos prières la gloire de Dieu, le salut de notre âme et celui du prochain ; prier avec persévérance, c'est ne point se lasser de prier.

D : Quelle est la meilleure prière que nous puissions faire ?
R : C'est le Pater, que nous appelons l'Oraison dominicale.

D : Pourquoi appelez-vous cette prière l'oraison dominicale ?
R : Parce que c'est Notre-Seigneur Jésus-Christ qui nous l'a Lui-même enseignée et recommandée.

Le Pater est de toutes les prières la plus excellente ; il renferme dans sa brièveté tout ce qu'on peut demander à Dieu. On l'appelle l'oraison domimcale, c'est-à-dire l'oraison, la prière de Notre-Seigneur, parce que c'est Jésus-Christ qui en est l'auteur, et qui nous a prescrit de la réciter.

Jesus en priereD : Récitez l'oraison dominicale, en latin.
R : PATER NOSTER, qui es in cælis,
Sanctificétur nomen tuum,
Advéniat regnum tuum,
Fiat volúntas tua,
sicut in cælo, et in terra.
Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie,
Et dimítte nobis débita nostra,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris.
Et ne nos indúcas in tentatiónem,
Sed líbera nos a malo.
Amen.

D : Récitez-la en français.
R : Notre Père, qui êtes aux cieux ;
Que votre nom soit sanctifié ;
Que votre règne arrive ;
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de ce jour ;
Et pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal. Amen.

Nous appelons Dieu notre Père, parce qu'il nous a créés et qu'il nous a adoptés pour ses enfants. Nous disons notre Père, et non pas mon père, parce que nous sommes tous frères et que nous devons prier les uns pour les autres.
Nous disons : qui êtes aux cieux, quoique Dieu soit partout, parce que le ciel est le lieu où Dieu se découvre à ses enfants dans toute sa gloire, et que c'est là que nous espérons le voir et le posséder un jour.
Par ces paroles : que votre nom soit sanctifié, nous demandons que Dieu soit connu, aimé et servi de tout le monde, et de nous en particulier.
Par ces paroles : que votre règne arrive, nous prions Dieu de régner dans nos cœurs par sa grâce et de nous faire régner un jour avec lui dans sa gloire.
Par ces paroles : que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel, nous demandons la grâce de faire en toutes choses la volonté de Dieu, aussi promptement et aussi fidèlement que les anges et les saints la font dans le ciel.
Par ces paroles : donnez-nous aujourd'hui notre pain de ce jour, nous demandons ce qui nous est nécessaire chaque jour pour la vie de l'âme et du corps.
Par ces paroles : Et pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, nous prions Dieu de nous pardonner nos péchés, selon que nous pardonnons nous-mêmes à ceux qui ont eu des torts envers nous.
Par ces paroles : et ne nous laissez pas succomber à la tentation, nous prions Dieu d'éloigner de nous les tentations, et de nous faire la grâce d'en triompher.
Enfin, par ces paroles : mais délivrez-nous du mal, nous demandons à Dieu qu'il nous délivre du démon, du péché, de nos mauvais penchants, et de tout ce qui pourrait être un obstacle à notre salut.
Le mot ainsi soit-il, par lequel se terminent l'oraison dominicale et toutes les autres prières, veut dire : que cela soit ainsi ; c'est la confirmation de tout ce qu'on vient de dire, et la marque du désir ardent que l'on a d'être exaucé.

D : Quelle est la prière qu'on dit ordinairement après le Pater ?
R : C'est l'Ave Maria, qui est adressé à la sainte Vierge, et qu'on appelle la Salutation Angélique.

AnnonciationD : Récitez la Salutation Angélique en latin.
R : AVE MARÍA, Grátia plena,
Dóminus tecum ;
Benedícta tu in muliéribus,
Et benedíctus fructus ventris tui, Jesus !.
Sancta María, Mater Dei,
Ora pro nobis, peccatóribus,
Nunc,
Et in hora mortis nostræ.
Amen.

D : Récitez-la en français.
R : Je vous salue, Marie, pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous ;
vous êtes, bénie entre toutes les femmes,
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il

L'Ave Maria est appelé la salutation angélique, parce que cette prière commence par les paroles dont se servit l'Ange Gabriel, quand il vint saluer Marie et lui annoncer qu'elle serait Mère de Dieu.
Par ces paroles : sainte Marie..., priez pour nous, pauvres pécheurs..., nous prions la sainte Vierge d'employer sa puissante protection auprès de Dieu, pour nous obtenir la grâce de vivre et de mourir saintement.

TRAITS HISTORIQUES

« Vous devez bien vous ennuyer d'être toujours seul aux champs », disait-on à un jeune berger.
« Mon Pater suffit à charmer mes ennuis et à abréger mes journées », répondit-il. Il y trouvait une source intarissable de pieux sentiments et d'ineffables consolations. Aussi le savourait-il avec tant de soin qu'il lui fallait quelquefois une semaine pour le dire en entier.

Priere en famille avant le repasIl n'y avait pas de prière dans laquelle se complut davantage saint François d'Assise. Il en méditait, il en savourait tous les mots.

Lorsque sainte Catherine de Sienne montait ou descendait un escalier, elle répétait l'Ave Maria à chaque degré. A l'âge de sept ans, elle récitait l'Ave Maria avec tant de ferveur, qu'on ne pouvait l'entendre sans en être touché et même converti.

L'an 1571, les Turcs, après s'être emparés de Constantinople, capitale de l'empire d'Orient, des îles de Chypre et de Rhodes, et d'une partie de la Hongrie, menaçaient de porter leurs armes en Italie et dans toute la chrétienté. Dans ce danger, le saint pape Pie V, qui occupait alors le saint-siège, exhorta tous les fidèles, et spécialement l'armée chrétienne, à avoir recours à l'intercession de Marie, et la victoire de Lépante, la plus célèbre qui ait été remportée sur les Turcs, est généralement attribuée à la dévotion au Rosaire. Cette bataille fut livrée le 7 octobre 1571, le jour de la fête du Rosaire et à l'heure de la procession de cette confrérie. Depuis cette époque, la fête du Rosaire est nommée la fête de Notre-Dame de la Victoire.

Le Rosaire est composé des plus belles prières vocales ; c'est une dévotion excellente, à laquelle tout enfant chrétien doit se livrer avec empressement, puisque par là on honore les principaux mystères de la religion.

PRIÈRE

Sainte Mère de Dieu, nous avons recours à votre protection, ne rejetez pas nos supplications dans nos besoins ; mais délivrez-nous de tous les dangers, ô Vierge bénie, qui êtes dans la gloire.


La communion Accueil
Accueil
Nom et dignité
de chrétien


Portugal | Les voyants | Apparitions | 3è Secret | Procès | Opposants
Pie X | Prières | Pro-vie | Info | Forum | Librairie | Livre d'or | Links | Dons | Guide

Site protégé par le Copyright ©