Prieres et spiritualite

Accueil
|
Dieu
|
Sainte Vierge
|
Prières diverses
|
Exercices
|
Méditations
|
Messe
|
Catéchisme
SOMMAIRE

PETIT CATÉCHISME POUR ENFANTS

+ Dieu et la sainte
    Trinité
+ L'Incarnation
+ La Rédemption
+ L'homme
+ L'Eglise
+ Les vertus
    Théologales
+ Le Décalogue
+ Le péché
+ Les sacrements
+ La confession
+ La communion
+ La prière

CATÉCHISME POUR ADULTES

+ Le chrétien
+ Dieu
+ Les perfections
    de Dieu
+ La sainte Trinité
+ La création
+ Les Anges
+ L'homme
+ Chute de l'homme
+ Le péché originel
+ L'Incarnation
+ La vie de Jésus
+ La mort de Jésus
+ La Rédemption
+ Ensevelissement
+ Le Saint Esprit
+ L'Église
+ Les caractères de
    la vraie Église
+ Hors de l'Église
    point de salut
+ L'enseignement
    de l'Église
+ La communion
    des Saints
+ La mort
+ Vie surnaturelle
+ Résurrection et Jugement général
+ Symbole des
    Apôtres
+ Signe de la Croix

La morale et les péchés :

+ Les vertus
    Théologales
    + La Foi
    + L'Espérance
    + La Charité
+ Le Décalogue

Commandements
de Dieu :


+ Le premier
    commandement
+ Culte des Saints
+ Le second
    commandement
+ Le troisième
    commandement
+ Le quatrième
    commandement
+ Le cinquième
    commandement
+ Le sixième
    commandement
+ Le septième
    commandement
+ Le huitième
    commandement
+ Le 9 et 10 ème
    commandement

Commandements
de l'Eglise :


+ Etude préliminaire
+ Trois premiers
    commandements
+ Le quatrième
    commandement
+ Le 5 et 6 ème
    commandement
+ Le Péché
+ Péchés capitaux
    + L'orgueil
    + L'avarice
    + La luxure
    + L'envie
    + La gourmandise
    + La colère
    + La paresse

La Grâce,
les Sacrements,
la prière


+ La Grâce
+ Les Sacrements
+ Le Baptême
+ Les promesses
    du Baptême
+ La Confirmation
+ Cérémonie de
    Confirmation
+ L'Eucharistie
+ La communion
+ La Messe
+ La Pénitence
+ Examen de
    Conscience
+ La Contrition
+ Le bon Propos
+ La Confession
+ L'Absolution
+ La Satisfaction
+ Les Indulgences
+ Extrême Onction
+ L'Ordre
+ Le mariage
+ La prière
+ L'oraison
    dominicale

+ La Salutation
    Angélique

+ L'exercice du
    chrétien



+ Faire un don

ENSEIGNEMENT

CATÉCHISME POUR LES ADULTES

.

ONZIÈME LEÇON


DE LA COMMUNION

AdorationDEMANDE : Qu’est-ce que communier ?
RÉPONSE : Communier c’est recevoir le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, réellement présent dans l’Eucharistie.

Le sacrement de l’Eucharistie contient réellement, véritablement et substantiellement Jésus-Christ tout entier. Communier, c’est contracter avec ce divin Sauveur, par la réception de ce sacrement, l’union la plus intime ; c’est s’incorporer à Lui, vivre de sa vie ; de telle sorte que celui qui a communié peut s’écrier avec saint Paul : « Ce n’est plus moi qui vis ; c’est Jésus-Christ qui vit en moi. »

D : Quelles sont les dispositions nécessaires pour communier dignement ?
R : Il y en a de deux sortes : les unes regardent l’âme, et les autres regardent le corps.

Par communion, Jésus-Christ s’unit à nous âme à âme et corps à corps. Nous devons donc, autant qu’il est en nous, préparer notre âme et notre corps, afin qu’ils ne soient pas trop indignes d’une union aussi précieuse et aussi grâcieuse pour nous.

D : Quelles sont les dispositions qui regardent l’âme ?
R : Les dispositions qui regardent l’âme sont de n’être coupable d’aucun péché mortel, d’être instruit des principaux mystères de la foi, et de croire fermement qu’on va recevoir le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité de Jésus-Christ ; en un mot Jésus-Christ tout entier.

Telles sont les dispositions nécessaires, quant à l’âme, pour faire une bonne communion. Il faut :
    1°) être purifié de tout péché mortel ; s’être confessé, par conséquent, avec sincérité et repentir, de tous ses péchés au moins mortels, et en avoir reçu l’absolution ;
    2°) être instruit des principaux mystères de la foi, c’est-à-dire des mystères de la sainte Trinité, de l’Incarnation, de la Rédemption et autres dont nous avons parlé ;
    3°) croire fermement qu’en communiant on va recevoir Jésus-Christ tout entier, son Corps, et son Sang, son Âme et sa Divinité.

Dispositions pour bien recevoir Notre-SeigneurD : Quelles sont les dispositions qui regardent le corps ?
R : Les dispositions qui regardent le corps sont d’être à jeun, c’est-à-dire de n’avoir ni bu ni mangé depuis au moins une heure avant la sainte communion, et d’avoir un extérieur très modeste.

Quiconque a bu et mangé quelque chose depuis au moins une heure avant la sainte communion, soit volontairement, soit involontairement, soit comme nourriture, soit comme remède, ne peut pas recevoir la communion ; ainsi, si le jour où vous devez communier, vous aviez pris un verre d’eau, ou avalé, par distraction, quoi que ce soit moins d’une heure avant, vous ne pourriez vous présenter à la table sainte. Il faut de plus avoir, au moment de la communion, un extérieur humble, modeste et recueilli ; manquer, dans une circonstance aussi importante et aussi grave, de recueillement et de modestie, se laisser aller à la légèreté et à la dissipation, ce serait annoncer évidemment qu’on n’est nullement pénétré de la grandeur et de l’excellence de l’action que l’on fait.

D : Y-a-t-il obligation de communier ?
R : Oui, il y a obligation de communier au moins à Pâques.

Jésus-Christ nous commande, sous peine de mort spirituelle, de recevoir la sainte Eucharistie, et l’Eglise nous impose l’obligation d’y participer, au moins une fois l’an, dans la quinzaine de Pâques : « Ton Créateur tu recevras, nous dit-elle, au moins à Pâques humblement. »

TRAITS HISTORIQUES

1) Samonas, évêque de Gaza, en Palestine, voyageant avec une caravane, un turc lui demanda comment il s’imaginait que du pain se changeât au Corps et au Sang de Jésus-Christ. Le saint évêque lui répondit que Dieu pouvait opérer, par un miracle, ce qu’il opère tous les jours dans l’ordre naturel.
    — « Lors de votre naissance, lui dit-il, vous n’étiez pas aussi grand que vous l’êtes ; qui vous a fait croître ? n’est-ce pas ce que vous avez mangé qui s’est changé en votre substance ? »
    — « Mais, répondit le musulman, est-il possible que le même corps de Jésus-Christ soit dans toutes vos églises ? »
    — « Rien n’est impossible à Dieu, dit l’évêque, et cette réponse doit suffire ; mais pour prouver que ce n’est pas impossible, si l’on brise une glace, la même image ne se présente-t-elle pas dans tous les morceaux, et maintenant mes paroles ne sont-elles pas entendues tout entières de chaque personne de l’assemblée ? Expliquez-moi comment cela se fait ? »
Le sarrasin demeura confus, et les chrétiens qui étaient présents furent édifiés et confirmés dans la foi.

2) On engageait saint Louis à aller voir Jésus-Christ qui apparaissait dans l’Eucharistie sous la forme d’un enfant : « Que ceux, dit-il, qui doutent de la présence de Jésus-Christ dans l’Eucharistie, aillent voir ce miracle ; pour moi, je l’y crois aussi fermement que si je le voyais de mes yeux. »

PRIÈRE

Comment pourrais-je douter, ô mon Dieu ! de votre présence réelle dans l’Eucharistie, puisque vous avez dit, en instituant cet admirable sacrement : « Ceci est mon Corps ; ceci est mon Sang. »

 Voir aussi : Enseignement pour adultes sur la Communion eucharistique.


La confession Accueil
Accueil
La prière


Portugal | Les voyants | Apparitions | 3è Secret | Procès | Opposants
Pie X | Prières | Pro-vie | Info | Forum | Librairie | Livre d'or | Links | Dons | Guide

Site protégé par le Copyright ©