Prieres et spiritualite

Accueil
|
Dieu
|
Sainte Vierge
|
Prières diverses
|
Exercices
|
Méditations
|
Messe
|
Catéchisme
SOMMAIRE

PETIT CATÉCHISME POUR ENFANTS

+ Dieu et la sainte
    Trinité
+ L'Incarnation
+ La Rédemption
+ L'homme
+ L'Eglise
+ Les vertus
    Théologales
+ Le Décalogue
+ Le péché
+ Les sacrements
+ La confession
+ La communion
+ La prière

CATÉCHISME POUR ADULTES

+ Le chrétien
+ Dieu
+ Les perfections
    de Dieu
+ La sainte Trinité
+ La création
+ Les Anges
+ L'homme
+ Chute de l'homme
+ Le péché originel
+ L'Incarnation
+ La vie de Jésus
+ La mort de Jésus
+ La Rédemption
+ Ensevelissement
+ Le Saint Esprit
+ L'Église
+ Les caractères de
    la vraie Église
+ Hors de l'Église
    point de salut
+ L'enseignement
    de l'Église
+ La communion
    des Saints
+ La mort
+ Vie surnaturelle
+ Résurrection et Jugement général
+ Symbole des
    Apôtres
+ Signe de la Croix

La morale et les péchés :

+ Les vertus
    Théologales
    + La Foi
    + L'Espérance
    + La Charité
+ Le Décalogue

Commandements
de Dieu :


+ Le premier
    commandement
+ Culte des Saints
+ Le second
    commandement
+ Le troisième
    commandement
+ Le quatrième
    commandement
+ Le cinquième
    commandement
+ Le sixième
    commandement
+ Le septième
    commandement
+ Le huitième
    commandement
+ Le 9 et 10 ème
    commandement

Commandements
de l'Eglise :


+ Etude préliminaire
+ Trois premiers
    commandements
+ Le quatrième
    commandement
+ Le 5 et 6 ème
    commandement
+ Le Péché
+ Péchés capitaux
    + L'orgueil
    + L'avarice
    + La luxure
    + L'envie
    + La gourmandise
    + La colère
    + La paresse

La Grâce,
les Sacrements,
la prière


+ La Grâce
+ Les Sacrements
+ Le Baptême
+ Les promesses
    du Baptême
+ La Confirmation
+ Cérémonie de
    Confirmation
+ L'Eucharistie
+ La communion
+ La Messe
+ La Pénitence
+ Examen de
    Conscience
+ La Contrition
+ Le bon Propos
+ La Confession
+ L'Absolution
+ La Satisfaction
+ Les Indulgences
+ Extrême Onction
+ L'Ordre
+ Le mariage
+ La prière
+ L'oraison
    dominicale

+ La Salutation
    Angélique

+ L'exercice du
    chrétien



+ Faire un don

ENSEIGNEMENT

CATÉCHISME POUR LES ADULTES

.

DEUXIÈME LEÇON


LE MYSTÈRE DE L'INCARNATION

Jesus est né par l'opération du Saint-Esprit dans le sein de la bienheureuse Vierge MarieDEMANDE : Qu’est-ce que le mystère de l’incarnation ?
RÉPONSE  : Le mystère de l’incarnation, c’est le mystère du Fils de Dieu fait homme pour nous.

Dieu, après avoir créé le ciel et la terre, le soleil, la lune, les étoiles, les poissons, les oiseaux et les animaux de toute espèce, créa l’homme à son image et à sa ressemblance. Le premier homme fut appelé Adam, et Dieu lui donna une compagne qui fut nommée Ève. Adam et Ève furent placés dans le paradis terrestre. C’était un séjour délicieux que Dieu lui-même avait préparé pour être leur demeure. Ils y vivaient heureux, et leur bonheur devait se transmettre à tous leurs descendants. Mais, sollicités par le démon, ils désobéirent à Dieu en mangeant du fruit défendu; et comme ils représentaient tout le genre humain et que notre volonté était renfermée dans la leur, nous avons tous péché en eux. A cause de ce péché, tous les hommes méritaient l’enfer, et ils y seraient tombés infailliblement, si le Fils de Dieu, la seconde personne de la sainte Trinité, touché du triste sort qui les attendait, ne s’était offert à son Père pour être leur rançon et leur libérateur. Dans cette vue, il s’est fait Homme, afin de racheter les hommes; c’est ce qu’on appelle le mystère de l’Incarnation, ou du Verbe incarné.
Incarné veut dire : fait chair. Par la chair, on entend ici la nature humaine toute entière, l’âme aussi bien que le corps.

D : Comment le Fils de Dieu, s’est-il fait homme ?
R : Le Fils de Dieu s’est fait homme en prenant un corps et une âme semblables aux nôtres.

L’homme est composé d’un corps et d’un esprit appelé âme; or, mes enfants, le Fils de Dieu s’est uni à un corps et à une âme semblables aux nôtres, et c’est ainsi qu’il est devenu un homme.

D : Où le Fils de Dieu a-t-il pris ce corps et cette âme ?
R : Dans le sein de la bienheureuse vierge Marie.

Un corps a été formé dans le sein d’une vierge appelée Marie, Dieu a tiré du néant et uni à ce corps une âme toute sainte et toute pure; et la seconde personne de la sainte Trinité a pris ce corps et cette âme dans le sein de cette bienheureuse vierge Marie.

D : Comment le Fils, de Dieu a-t-il été conçu dans le sein de la bienheureuse vierge Marie ?
R : Par l’opération du Saint-Esprit.

Vous avez tous, mes enfants, un père et une mère dont Dieu s’est servi pour vous donner l’existence; mais le Fils de Dieu fait homme, considéré comme homme, a seulement une mère et point de père, et c’est le Saint-Esprit seul, qui, par sa vertu, a formé dans le sein de Marie le corps auquel il s’est uni (lire l'Évangile de saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38). Saint Joseph, époux de la sainte Vierge, a été seulement le gardien et le nourricier de l’homme-Dieu.

L'Enfant-Dieu et la bienheureuse Vierge MarieD : Le Fils de Dieu a-t-il cessé d’être Dieu en se faisant homme ?
R : Non, le Fils de Dieu s’est fait homme sans cesser d’être Dieu.

La nature divine n’a point cessé, par l’incarnation; d’appartenir au Fils de Dieu; mais, par ce mystère, celui qui est et demeure le Fils de Dieu de toute éternité est devenu, dans le temps, fils de Marie.

D : Il est donc tout à la fois Dieu et homme ?
R : Oui, le Fils de Dieu, depuis son incarnation, est tout à la fois Dieu et homme, Dieu parfait et homme parfait.

Au Fils de Dieu fait homme appartiennent et la divinité toute entière et toutes les perfections infinies essentielles à la divinité. En même temps il y a en lui tout ce qui est propre à l’humanité, tout ce qui fait que l’homme est homme; et toutes les qualités qui conviennent à l’homme, il les possède dans un degré éminent. Le Fils de Dieu, depuis son incarnation, depuis qu’il a uni à sa personne divine un corps et une âme semblables aux nôtres, est donc tout à la fois Dieu et homme, Dieu parfait et homme parfait.

D : Il y a donc en lui deux natures ?
R : Oui, il y a dans le Fils de Dieu fait homme deux natures, la nature divine et la nature humaine.

Le Fils de Dieu fait homme a la nature divine, puisque toute la divinité est en lui et qu’il est engendré, avant tous les siècles, de la substance du Père; il a aussi la nature humaine, puisqu’il a été formé, dans le temps, de la substance de sa mère, et qu’il a une âme humaine et un corps humain.

D : Y a-t-il aussi en lui deux personnes ?
R : Non, il n’y a dans le Fils de Dieu fait homme qu’une seule personne, qui est la personne du Fils de Dieu.

Quoique, dans le Fils de Dieu fait homme, la nature divine et la nature humaine soient réellement distinctes l’une de l’autre, elles ne sont pourtant pas séparées et ne subsistent pas séparément; elles sont au contraire si intimement et si parfaitement unies, que l’humanité de l’homme-Dieu ne subsiste que conjointement avec sa divinité. Il résulte de cette union qu’il n’y a pas en lui deux personnes, mais une seule qui est la personne du Fils de Dieu, la seconde personne de la sainte Trinité.

D : La très sainte Vierge est-elle véritablement mère de Dieu ?
R : Oui, la très sainte Vierge est véritablement mère de Dieu, puisqu’elle a conçu et mis au monde un fils qui est Dieu.

Le Fils que la très sainte Vierge a conçu et mis au monde est Dieu, puisqu’en lui la nature divine et la nature humaine, unies ensembles ne font point deux personnes, mais une seule qui est une personne divine; d’où il suit que la très sainte Vierge est véritablement mère de Dieu, puisqu’elle est mère d’un fils qui est Dieu. Elle a été élevée par là au plus grand bonheur où puisse atteindre une créature, et c’est pour cela qu’on l’appelle la bienheureuse vierge Marie.

D : Comment s’appelle le Fils de Dieu fait homme ?
R : Le Fils de Dieu fait homme s’appelle Jésus-Christ.

JÉSUS-CHRIST : c’est ainsi que s’appelle le Verbe, incarné. Par conséquent, Jésus-Christ, c’est le Fils de Dieu fait homme pour nous. Toutes les fois donc que vous entendez prononcer ce nom sacré ou que vous l’avez sous les yeux, vous devez penser au Fils de Dieu qui, par amour pour nous, s’est revêtu de notre nature, afin de nous racheter de l’esclavage du péché et des peines de l’enfer, et de nous ouvrir, par ses souffrances, le ciel que le péché d'Adam avait fermé.

TRAITS HISTORIQUES

L'Enfant-Jesus— Le farouche Hunérie, prince arien, voulut, mais en vain imposer à une population catholique, un évêque qui, comme lui, niait la divinité de Jésus-Christ. Inébranlables dans leur foi, 300 de ces fidèles héroïques, refusèrent de proférer ses paroles : Jésus-Christ n’est pas Dieu; Alors le prince barbare leur fit couper la langue; mais par la puissance de celui qu’ils avaient confessé, quoiqu’ils eussent la langue coupée, ils continuèrent de répéter, et en Afrique et dans d’autres contrées : « Jésus-Christ est Dieu. Jésus-Christ est vraiment Dieu ! »

— Il s’éleva, dans le cinquième siècle, un fameux hérétique, nommé Nestorius, qui soutenait qu’il y avait en Jésus-Christ deux personnes ; que la sainte Vierge n’était pas la mère de Dieu, puisque le Fils qu’elle avait mis au monde n’était pas une personne divine, mais une personne humaine. Cette hérésie fut condamnée par le concile d’Ephèse (en 431). La sainte Vierge y fut déclarée mère de Dieu, et l’univers catholique applaudit à cette proclamation.

PRIÈRE

Je crois fermement, Ô mon Dieu, que votre Fils, la seconde Personne de la sainte Trinité, s’est fait homme, en prenant un corps et une âme dans le sein de la bienheureuse vierge Marie, sa mère.
Verbe incarné, je vous adore; daignez agréer l’hommage de ma reconnaissance et de mon amour.

 Voir aussi : Enseignement pour adultes sur le Mystère de l'incarnation


Dieu et
la Sainte Trinité
Accueil
Accueil
Mystère de la Rédemption


Portugal | Les voyants | Apparitions | 3è Secret | Procès | Opposants
Pie X | Prières | Pro-vie | Info | Forum | Librairie | Livre d'or | Links | Dons | Guide

Site protégé par le Copyright ©