ANNÉE     2001 .
Retour aux titres Retour aux titres Accueil du site

ENTRETIEN avec Mgr Saraiva Martins

« La béatification des pastoureaux
de Fatima est d´une importance extraordinaire »

A l´occasion de la publication de la Lettre de Jean-Paul II aux prêtres pour le Jeudi Saint 2001, l'agence Zenit publie un entretien dans lequel le cardinal José Saraiva Martins, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, souligne les vertus héroïques de Francisco et Jacinta Marto : « La béatification des pastoureaux de Fatima est d´une importance extraordinaire ».

Mgr Saraiva MartinsAgence Zenit — Le 13 mai 2000, le pape Jean-Paul II a béatifié deux enfants, Jacinta et Francisco Marto, deux des trois petits voyants de Fatima, qui vous sont chers aussi parce que vous venez du Portugal.
Mgr. Saraiva Martins - La béatification des pastoureaux de Fatima est d´une importance extraordinaire, surtout dans le monde d´aujourd´hui marqué par la grande question de la condition des enfants, par exemple, celle des "enfants des rues", avec tous les problèmes que cela soulève. Les pastoureaux de Fatima, Jacinta et Francisco, transmettent à ces enfants un message fondamental, celui d´être fidèles à l´Evangile malgré leur âge, tout en étant des enfant "normaux". En béatifiant les bergers de Fatima, le Saint-Père les a proposés comme modèles aux enfants d´aujourd´hui: deux exemples magnifiques, du point de vue humain et du point de vue chrétien.

Agence Zenit — Cette béatification a ouvert la porte à celle d´autres enfants ?
Mgr. Saraiva Martins - Il y a d´autres causes d´enfants, même s´ils ne sont pas très nombreux. Mais les enfants de Fatima ont été les premiers enfants non martyrs à être béatifiés dans l´histoire de l´Eglise, et ils sont importants pour cela. Jusqu´à il y a quelques années, une norme établissait qu´il ne pouvait avoir de procès de béatification pour des enfants. On estimait qu´un enfant n´était pas capable de pratiquer les vertus de façon héroïque. Mais ce dicastère a étudié le problème à fond du point de vue psychologique aussi bien que théologique, puis juridique et l´on est arrivé à cette conclusion que même des enfants peuvent pratiquer les vertus à un degré héroïque. Sur la base de cette étude, le Saint-Père a commencé une pratique nouvelle pour les enfants. Un enfant aussi peut-être saint, un enfant aussi peut-être héroïque dans la pratique des vertus comme l´ont été Jacinta et Francisco.

Agence Zenit — Vous avez des saints préférés ?
Mgr. Saraiva Martins - Oui, et parmi eux, saint Antoine "de Lisbonne" - au Portugal on dit "de Lisbonne", et non "de Padoue", puisqu´il est né dans la capitale portugaise! Il est docteur de l´Eglise, docteur "évangélique". C´est un théologien très profond: ses "sermons" sont d´authentiques traités de théologie. Avant d´aller au Maroc comme missionnaire, il était professeur de théologie. Et lorsqu´il est venu en Italie, saint François lui a demandé d´enseigner ses frères. Pour les autres saints, j´avais déjà deux statues des petits bergers chez moi, bien avant leur béatification. Et bien sûr la Vierge Marie, sainte entre toutes.



Retour

Format texte


Accueil | Portugal | Les voyants | Apparitions | 3è Secret | Procès | Opposants | Pie X |
Pro-vie | Prières | Forum | Librairie | Livre d'or | Links | Dons | Guide

Site protégé par le Copyright ©