ANNÉE     2000 .
Retour aux titres Retour aux titres Accueil du site

« MESSAGE DE FATIMA »

Revue de presse au lendemain de la publication du document par la Congrégation pour la doctrine de la foi

Tous les journaux nationaux font une place à la publication du "message de Fatima" présenté lundi dernier par le cardinal Ratzinger, président de la congrégation pour la doctrine de la foi. Notons tout de suite que le Vatican n'intitule pas son dossier "le secret de Fatima", mais "le message de Fatima", ce qui tout de même est assez révélateur, car on ne trouve rien dans ce document qui puisse laisser croire un seul instant qu'il s'agit réellement du troisième "secret de Fatima".

Le "religieusement correct" semble l'emporter dans la presse française; mais pas dans l'opinion, y compris parmi les catholiques généralement fidèles aux pensées du Pape Jean-Paul II. Chacun voit là une manœuvre du Vatican pour se débarrasser d'un "secret" devenu trop encombrant.
Le journal "la Croix", quotidien qui n'a plus' rien de catholique depuis longtemps, se félicite de ne devoir plus jamais entendre parler des secrets de Fatima, et en particulier de ce troisième secret dont "plus aucune interprétation délirante ne devrait être désormais possible; il faut s'en réjouir, car ces affabulations en rajoutaient à la difficulté, pour bon nombre de chrétiens, d'accepter les fait des apparitions". Sans doute, les prêtres du quotidien "la Croix" ont-ils des difficultés à accepter les faits des apparitions, mais ce n'est certainement pas le cas de millions de catholiques à travers le monde!
Se référant au début de la phrase de l'authentique troisième secret: "Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi... etc.", le journal, par la plume de Guillaume Goubert, utilise cette fois le terme "secret de Fatima" en page intérieure, pour dire que ce "n'est pas un dogme de foi" et que, "pour mieux vivre leur foi, les catholiques doivent retenir avant tout du message une exhortation à la prière comme chemin pour le salut des âmes et, dans le même sens, l'appel à la pénitence et à la conversion". En fait, le journal ne fait que rapporter les paroles du cardinal Ratzinger au cours de sa conférence de presse du lundi, sans se poser la moindre question sur la sincérité du conférencier; car enfin! si le troisième secret aurait été un appel à la prière et à la pénitence, pourquoi avoir attendu quarante ans pour le publier?

Le quotidien publie la photocopie du début d'une lettre de quatre pages manuscrites que sœur Lucie aurait écrite le 3 janvier 1943, à Tuy. Hors, on sait avec certitude que la voyante a rédigé le troisième secret sur 4 à 5 lignes au maximum. On peut donc penser qu'on se trouve là face à une fausse lettre.

"Le Figaro" observe que "Mgr. Ratzinger est resté discret quant à la place que peut tenir Fatima dans le pontificat actuel" et publie dans son intégralité le texte que la congrégation pour la doctrine de la foi veut faire passer comme étant le "troisième secret".

Le journaliste Elie Maréchal fait le bilan sur l'ensemble des "faux secrets" qui ont circulé depuis quarante ans ci et là, mais n'arrive pas à discerner les études très sérieuses qui ont été faites et celles qui ne sont que pures fantaisies. Dommage! Pourtant, son article mentionne la "crise de l'Eglise sans précédent, avec perte de la foi. C'est pourquoi Jean XXIII aurait différé la divulgation, pour ne pas faire capoter le Concile Vatican II et ses réformes" désastreuses. Il ajoute que "Paul VI ne pouvait, avec 'les fumées de Satan' pénétrant dans l'Eglise, que voir confirmer de telles prédictions". Là encore, le journaliste prend pour argent comptant tout le document de la congrégation.

Le Vatican semble prendre les catholiques pour des enfants de chœur et a pensé bien naïvement qu'en publiant un "faux" secret, tout le monde s'en contenterait et ne verrait rien. La presse roule pour le "religieusement correct", mais il y a un gros grain de sable: la plupart des catholiques sont très sceptiques sur ce que le Saint-Siège appelle désormais le "Message de Fatima", en particulier l'attentat du Pape. Le morceau est trop gros pour être avalé!.

Les catholiques souffrent en silence à cause d'une Eglise qui, depuis le Concile Vatican II, ne remplie plus sa mission. En établissant saint Pierre chef de l'Eglise, Notre Seigneur Jésus-Christ l'a assuré que "les portes de l'enfer ne prévaudraient pas contre elle"; en d'autres termes, que les forces du démon ne parviendraient pas à l'ébranler. Hors, que constatons-nous? de 80% de pratiquants avant 1962, l'Eglise institutionnelle est arrivé à faire chuter ce chiffre à seulement 4% et ce, en même pas quarante ans! Le diable doit bien se réjouir! D'autant plus que l'instruction qui est prétendument donnée aux fidèles de l'Eglise conciliaire est, le plus souvent, celle d'une religion œcuménique consistant pratiquement à aligner les dogmes et le culte catholique sur ceux des protestants et des luthériens. Comment alors ne pas être désorienter et douter de la foi lorsque ceux qui ont mission de conserver les enseignements de toujours ne croient plus en la présence réelle de Notre Seigneur Jésus-Christ dans la Sainte Hostie, ou en la virginité perpétuelle de Marie, ou encore en l'existence des Saints Anges, du purgatoire et de l'enfer, entre-autres...!

La congrégation dit que le "message de Fatima" est un appelle à la pénitence. Bon, alors allons-y! mais cette pénitence ne peut être sincère et efficace que si elle est accompagnée d'un changement de vie, d'une ferme intention de réparer les offenses contre Dieu et contre le Cœur Immaculé de Marie, et s'abstenir à l'avenir de tout péché en remplissant son devoir d'état. Le "Message" demande pénitence? Alors que le Saint-Siège commence à s'appliquer à lui-même ce qu'il demande aux autres! --Pénitence! Pénitence! Pénitence!:
- Que les prélats francs maçons sortent définitivement de l'Eglise: Pénitence!
- Que le Vatican convoque un nouveau concile afin de revenir aux enseignements traditionnels de la Sainte Eglise Catholique: Pénitence!
- Que le Saint-Père consacre la Russie au Cœur Immaculé de Marie en union avec tous les évêques du monde: Pénitence!

Fernando Saura Verdú


Retour

Format texte


Accueil | Portugal | Les voyants | Apparitions | 3è Secret | Procès | Opposants | Pie X |
Pro-vie | Prières | Forum | Librairie | Livre d'or | Links | Dons | Guide

Site protégé par le Copyright ©