Forum

Site de référence des Apparitions de la Sainte Vierge à Fatima
          Accueil

+ Le Portugal

+ Les voyants

+ Les apparitions
     à Fatima

+ Les apparitions
     à Pontevedra

+ Les apparitions
     à Tuy

+ Troisième secret

+ Le Procès

+ La critique

+ Actualités

+ Spiritualité

+ Saint Pie X

+ Droit à la vie

+ Librairie

+ Forum

+ Livre d'or

+ Liens

+ Mises à jour

+ Aide

+ Courriel

+ Annonces

+ Faire un don

FORUM ET DÉBATS

DROIT D'EXPRESSION

.

Contribution : n° 9a
Date : 20/01/2008
Nom : Jacques Cosson
Sujet : Pie XII avait-il pouvoir pour consacrer les schismatiques
           qui ne reconnaissent pas son autorité et les infidèles
           qui ne connaissent pas le Christ ?

PIE XII AVAIT-IL POUVOIR POUR CONSACRER
LES SCHISMATIQUES QUI NE RECONNAISSENT PAS
SON AUTORITÉ ET LES INFIDÈLES
QUI NE CONNAISSENT PAS LE CHRIST ?

À l'occasion de l'acte solennel de Pie XII, le 31 octobre 1942, on peut se demander si le Souverain Pontife avait pouvoir pour consacrer les schismatiques qui ne reconnaissent pas son autorité et, à plus forte raison, les infidèles qui ne connaissent pas le Christ.

La consécration individuelle (dont nous allons dire un mot) chacun peut la faire ; mais consacrer les autres, il semble que, seule, peut le faire, agissant en leur nom, l'autorite de laquelle ils sont sujets, et dans la mesure où ils connaissent et acceptent l'acte de cette autorité.

Le chef de famille peut consacrer sa famille, l'Évêque son diocèse, le Souverain Pontife, en tant que Vicaire du Christ, le monde entier, mais à des titres divers : l'Église et tous ses membres de plein droit puisqu'il en est le chef unique ; les chrétiens non catholiques en tant que sujets de droit quoique rebelles en fait ; les infidèles « quantum in Nobis est », disait Léon XIII, « autant qu'il Nous appartient de le faire ».

Et ce Pape, si doctrinal, expliquait : « Le Vicaire du Christ représente Celui qui a donné son sang pour la rançon de tous, tant catholiques que païens ; cela lui impose le devoir sacré de travailler au salut de tous et lui donne le droit de plaider devant Dieu la cause des infidèles et de les confier au Cœur du divin Rédempteur comme d'implorer pour eux des grâces plus abondantes de lumière et de conversion ».

La consécration des non-catholiques est donc une consécration qui tient beaucoup de la recommandation et de la prière suppliante.

Ainsi Marie, indissolublement associée à la gloire et aux souffrances du divin Rédempteur comme à ses luttes et à ses victoires à travers les siècles, est invitée par le Vicaire de son Fils à employer toute la puissance de son Cœur sur celui de son Fils en faveur de ce peuple qui l'aime et qu'Elle aime, et qui a été tellement éloigné, par ses dirigeants, des sentiers de l'Évangile et y a entraîné d'autres nations.

C'est certainement dans cet esprit que le pape Pie XII procéda à la consécration du monde, avec mention spéciale de la Russie dans son radio-message aux pèlerins de Fatima le 31 octobre 1942.

Loin de juger cet acte de Pie XII comme un simple geste accompli dans un moment de ferveur, comme pour s'unir plus particulièrement à l'allégresse du peuple portugais qui, ce jour-là, clôturait les noces d'argent des apparitions, nous devons y voir l'expression d'une profonde conviction et d'une confiance absolue en la protection du Cœur immaculé.

En effet, quelques semaines après, le Saint-Père voulut accroître la solennité de son geste, en prononçant les paroles de cette même consécration devant le peuple romain assemblé dans la basilique vaticane, le jour même de la fête de l'Immaculée-Conception. 80 000 personnes y assistaient, et, sans doute, se réalisait ainsi la vision prophétique de la petite Jacinte, près de la maison de Lucie, dans l'été 1917.

Chacun sait que Pie XII, avec une insistance frappante, ne cessa de saisir toutes les occasions de rappeler, directement ou indirectement, cette consécration. Celle qui est le plus connue est la fête des saints apôtres de la Russie, Cyrille et Méthode, le 7 juillet 1952. Ce jour-là, pour répondre à la demande d'un groupe de catholiques russes présidé par Mgr Pavel Mélétief, il signa une lettre apostolique à tous les peuples de la Russie qui contient une consécration spéciale de la nation russe et de toutes les races qui peuplent cet immense pays.
Nous y lisons : « Pour que nos prières ferventes et les vôtres soient sûrement exaucées, et pour vous donner un témoignage spécial de Notre particulière bienveillance, de même que Nous avons consacré, il y a quelques années, le genre humain tout entier au Cœur Immaculé de la Vierge Marie Mère de Dieu, de même aujourd'hui Nous consacrons et Nous vouons d'une manière très spéciale tous les peuples de la Russie à ce Cœur immaculé, avec la ferme espérance que, bientôt, grâce au tout-puissant patronage de la Vierge Marie, se réaliseront heureusement les vœux que Nous formons avec vous tous et avec tous les hommes de bien pour une paix véritable, la concorde fraternelle et la liberté due à tous et en premier lieu à l'Église. Ainsi par Notre prière unie à la vôtre et à celle de tout le peuple chrétien, s'établira fermement sur toute la terre le Règne du Sauveur Jésus Christ. ».

Extraits du livre du Père Barthas : « Ce que la Vierge nous demande »
Ed. Fatima, 1966, pp. 183-187.

Retour
Retour



Site protégé par le Copyright ©